location | logements | immobilier

affiche-demarchage-haut1                        

Désinfection des maisons, vente d'attestations pourtant gratuites...
Profitant du confinement et de la peur de la contagion du Covid-19, de nouvelles arnaques voient le jour en cette période particulièrement difficile.

                                                                                             

Nous invitons donc nos locataires à la prudence et, en cas de doute, à contacter notre Centre de la Relation Client au 03 88 60 83 83.

 Quelques exemples d'arnaques répertoriées qui circulent actuellement :

> de fausses entreprises de désinfection se proposent d’assainir votre domicile. Mais en réalité, lors de la dite désinfection, ils en profitent pour dérober des objets de valeur et/ou de repérer les dispositifs de sécurité afin de revenir cambrioler plus tard. N'utilisez pas ce type de fausses prestations

> des sites internet non officiels ou même parfois de faux policiers, proposent des attestations de déplacement payantes ou à remplir en ligne. Ne les utilisez pas.
L'attestation officielle est gratuite et disponible ici : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-derogatoire-et-justificatif-de-deplacement-professionnel

> des mails vous informant que vous avez gagné du gel hydroalcoolique ou des masques. Ne cliquez pas sur ce genre de mail.

> des cartes interactives en ligne qui permettent de visualiser en temps réel la propagation du coronavirus qu'on vous propose de télécharger. Ces cartes contiennent du code malveillant (malware, ransomware, virus, ...).
Ne téléchargez pas d’application à cet effet, tout est disponible en ligne.

> des appels aux dons frauduleux : Pour ceux qui souhaitent faire un don, quel que soit le motif, il est conseillé de ne se fier qu’aux cagnottes et campagnes organisées par des organismes officiels.
Sur Internet, privilégiez les sites dédiés à ces collectes (Leetchi, Le Pot Commun, etc.), dont le personnel est formé à identifier les arnaques, plutôt qu’à des campagnes propulsées sur les réseaux sociaux.

 

Retour à la liste des actualités