location | logements | immobilier
Eugène Imbs

CUS Habitat s’est lancé dans 2 grandes opérations de reconversion de bâtiments industriels en logements dans l’ancien parc des Tanneries à Lingolsheim et sur l’ancien site de la Brasserie à Strasbourg Cronenbourg.

caractéristiques

Construction de 22 logements sur le site des anciennes brasseries à Cronenbourg

rue-Rickert-Jacob-Red - PERSPECTIVE-PROJETProgramme de 22 logements/Architecte : OSLO Architectes

Le terrain est situé au coeur du quartier de Cronenbourg, situé à l’extrême Ouest de Strasbourg.
Ce site fait la jonction entre le quartier historique de Cronenbourg et ses extensions plus récentes.
Ce programme de 22 logements, inscrit dans le Plan de Renouvellement Urbain de Hautepierre, se divise en deux petites résidences de 3 étages plus attique, entourées de jardins. Des plantations collectives à l’avant, des jardins privatifs associés aux T5 à l’arrière et des balcons dans tous les appartements constituent un cadre agréable où la nature occupe une place importante. Du T2 au T5, les logements proposent de belles surfaces et sont traversants pour plus de lumière. Le chauffage et l’eau chaude sont produits grâce à la chaufferie collective du quartier alimentée par géothermie et gaz. Des façades en briques affirment le caractère urbain de ce programme qui fait l’articulation entre le tissu existant et l’éco-quartier. Construit dans l’esprit des faubourgs du vieux Cronenbourg, les façades des bâtiments donnent sur le parc. Ici, la priorité est donnée au confort et à une intégration parfaite des bâtiments à leur environnement.

Livraison prévisionnelle : Juin 2018

Le saviez-vous ?

Brasseries Kronenbourg  350ans saga1©paperblog.fr

Les «Brasseries Kronenbourg», parfois simplement appelée Kronenbourg est une entreprise fondée en 1664 par Jérôme Hatt, c’est l’une des plus anciennes entreprises françaises. Elle a fêté ses 350 ans en 2014. Elle tire son nom du quartier de Cronenbourg, à Strasbourg, où la brasserie Hatt s’est installée au milieu du XIXe siècle. En 1969, la brasserie se transporte à Obernai.
Le site historique de Cronenbourg existe toujours et a été transformé en musée de la bière, dont il explique l’histoire et la fabrication.

 

Création de 60 logements dans l’ancien parc des Tanneries à Lingolsheim

pers tanneriesProgramme de 60 logements/Architecte : Patrick SCHWEITZER & ASSOCIES

Toute l’originalité de l’opération réside dans le parti-pris de réutiliser l’ossature du bâtiment, ses larges ouvertures, mais surtout sa façade de briques rouges, pour conserver le style industriel du bâtiment.
Une toiture surélevée pour créer des logements en attiques, reconnaissables à leurs bardages métallique, et la création de loggias qui redessineront la partie centrale des façades.
Chacune des deux entrées desservira par ascenseur, respectivement 26 et 34 appartements et permettra d’accéder côté jardin ou côté parking. Avec seulement 5 ou 6 appartements par étage, la priorité est donnée à l’espace, pour proposer des appartements du T2 au T5 aux dimensions généreuses.
Des séjours de plus de 20 m2, des chambres de 10 à 12 m2, des cuisines avec espace repas, des placards dans les chambres et les entrées, un cellier et/ou une loggia dans chaque appartement. Rien n’a été oublié pour le confort et la qualité de vie des locataires. Les plus grands appartements situés en rez-dechaussée seront tous dotés de jardins privatifs et de terrasses. Les locataires disposeront également d’une place de parking par appartement. Un local construit à l’arrière du bâtiment abritera les sous-stations de chauffage de l’éco-quartier tout proche, ainsi que les locaux à vélos et à poubelles.

Livraison prévisionnelle : Octobre 2019

Le saviez-vous ?

Tannerie Lingo archives©coll.Costil-Tannerie de France

Le passé industriel du site des Tanneries est indissociable de l’histoire de Lingolsheim et remonte à 1830. A l’époque on y fabriquait de l’amidon, du sucre et du sirop. C’est en 1889, que s’installe une usine de tannage de peaux qui fera rapidement grossir le nombre d’habitants de Lingolsheim.
Reprise par le Groupe des Tanneries de France, en 1920, l’usine continuera à produire du cuir et des peausseries jusqu’en 2005, date de fermeture des usines de la société Costil-Tanneries de France.

Lire le communiqué de presse

Retour à la liste des actualités